Mon aventure sur l’océan Indienne

Je m’appelle A***** et on peut penser que j’aime voyager parce que je voyage beaucoup – dans ma vie personnelle et ma vie professionnelle. Et peut-être ça c’est vrai.

L’année passée, j’ai voyagé le plus. Sept voyages dans douze mois – deux villes au *****a, et cinq autres pays sur trois continent (six si je compte mon voyage personnelle pour visiter ma famille).

Mais mon favorite voyage cette année, je n’ai pas prendre un avion. Je n’ai pas besoin mon passeport ou des monnaies internationales. Et je n’ai pris pas des injections pour les vaccines. Et pour le premier fois cette année, c’était un voyage qui je ne prends pas seule.

Le weekend de ****** ***, j’ai marché vers le downtown ****i** et j’ai monté sur le bateau de mon ami – qui aime naviguer. Et pour le jour entier j’ai fait l’experience de voile sans maladie de la mer. C’était une grande victoire pour moi.

Mais l’experience était plus importante parce qu’il me souviens une mémoire de quand j’était jeune et mon père, ma soeur et moi ont voyagés l’océan Indienne sur un dhow, un bateau Arabe.

Nous sommes eu en vacances sur l’île de Lamu et mon père a commencé un bureau là. Un client a été un hôtelier et il a nous donné un voyage pêcher.

Je pense que j’était treize ans, et le voyage entier, je suis malade donc je n’aime ‘experience. Et  surtout c’était un grand dommage parce que ma soeur et mon père sont aimer l’experience de pêcher beaucoup et ils ont vu les requins, les dauphins et des marlins. Et moi, j’ai assis à coté du bord au cas où je serai malade encore. Après le voyage, le pécher a donné ma soeur un dent du requin qu’il peut porter surtout son cou.

Nous avons retourné à la ville de Lamu et après de temps, mon pieds a ajusté mais je ne peux pas oublié la mémoire.

Donc j’était très heureuse quand – après presque vingt coq ans – j’ai essayé naviguer encore et l’océan pacifique était calme et m’a donné un bon experience. Assez pour oublier l’experience dans ma jeunesse.

Advertisements